À l'entrée de Saultain, de nombreux automobilistes ralentissent pour admirer ce champ de coquelicots duquel semble émerger le clocher de l'église. Interrogé le cultivateur ne sait pas s'expliquer cette prolifération dans un champ semé de colza... en tout cas ce ne sont pas les riverains ni les passants qui s'en plaindront !!!